25 C
Canada
Saturday, October 16, 2021
AccueilRegionNigériaNigéria- Libération des écolières enlevées à Zamfara

Nigéria- Libération des écolières enlevées à Zamfara

Les centaines d’adolescentes enlevées vendredi dernier de leur internat à Jangebe, dans le nord-ouest du Nigéria, ont été libérées et se trouvent ce mardi matin dans les bureaux du gouvernement de l’État de Zamfara.

L’information émanant du gouverneur de Zamfara , Alhaji Bello Matawalle indique que les 279 filles kidnappées au total sont toutes libérées et sont en bonne santé.

Ce communiqué contredit la déclaration initiale des autorités locales qui ont annoncé à la suite de l’attaque que 317 filles étaient portées disparues.

C’était le quatrième enlèvement sur les écoles en moins de trois mois dans la région où des groupes criminels, connus sous le nom de «bandits», volent du bétail à grande échelle et effectuent des enlèvements contre rançon depuis plus d’une décennie.

Les autorités de Zamfara ont l’habitude de discuter d’accords d’amnistie avec des groupes criminels avec lesquels elles négocient depuis plus d’un an en échange de la remise de leurs armes.

Les responsables de Zamafara ont même négocié la libération en décembre dernier de 344 écoliers enlevés à Katsina voisine.

Ce dernier enlèvement massif a causé de l’indignation à l’échelle mondiale. À l’instar du Chef de l’État nigérian, le Pape François a condamné dimanche ces pratiques qu’il qualifie de “vil enlèvement”.

Quant au Président de la République Fédérale, Muhammadu Buhari, l’administration ne «céderait pas au chantage des bandits» qui attendent «le paiement de grosses rançons», car le gouvernement a la capacité de déployer une force massive contre eux dans les villages où ils opèrent.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News