25 C
Canada
Tuesday, August 9, 2022
AccueilDiplomatieRDC- Début des enquêtes sur l'assassinat de l'ambassadeur Italien

RDC- Début des enquêtes sur l’assassinat de l’ambassadeur Italien

Des enquêteurs congolais sont arrivés jeudi à Goma dans le cadre des investigations sur l’attaque contre l’ambassadeur italien et son équipe la dernière semaine en RDC.

À leur arrivée à Goma, les autorités de la République démocratique du Congo ont envoyé une délégation dans la région pour rencontrer des membres des Nations Unies et d’autres ONG agissant dans l’est du pays où l’attaque contre le convoi des Nations Unies a eu lieu.

« Le but de la réunion d’aujourd’hui avec les travailleurs humanitaires basés à Goma était de planifier la marche à suivre », a déclaré aux journalistes Christian Bushiri, conseiller principal de la présidence de la RDC.

« Il est nécessaire d’avoir une collaboration étroite entre les humanitaires et les responsables, entre l’Etat et les ONG », a-t-il ajouté,

D’après Bushiri, le gouvernement a demandé aux ONG de partager plus d’informations sur leur gestion quotidienne, leurs visites sur le terrain et leurs mouvements en général.

« Nous exigeons cette étroite collaboration qui peut nous aider à contribuer à vaincre le terrorisme qui sévit dans l’est du pays », a-t-il soutenu.

Diego Zorrilla, Coordinateur humanitaire adjoint de l’ONU en RDC, a déclaré que les ONG renforceraient leur collaboration avec le gouvernement.

Zorrillla a déclaré que l’attaque était un “rappel des conditions de travail difficiles des travailleurs humanitaires” et de l’insécurité qui prévaut encore au Nord-Kivu et dans d’autres régions.

L’ambassadeur Luca Attanasio, l’officier paramilitaire des carabiniers Vittorio Iacovacci et le chauffeur congolais du PAM, Moustapha Milambo, ont été tués lundi au nord de Goma lorsqu’un groupe armé les a arrêtés alors qu’ils se rendaient dans un convoi de deux voitures à un projet d’alimentation scolaire du Programme alimentaire mondial.

L’Italie a rendu hommage par des funérailles d’État à son ambassadeur en République démocratique du Congo (RDC) Luca Attanasio et son garde du corps, Vittorio Iacovacci, le jeudi 25 février 2021.

L’Italie a officiellement demandé à l’ONU de clarifier les circonstances dans lesquelles l’attaque est survenue. Rome veut également savoir si les dispositions de sécurité de l’ONU étaient suffisantes pour la mission.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News