25 C
Canada
Wednesday, December 8, 2021
AccueilOthersTogo-Lomé, une destination de choix pour percer les mystères du vaudou

Togo-Lomé, une destination de choix pour percer les mystères du vaudou

Située en Afrique de l’Ouest, Lomé fait partie de ces destinations les plus prisées au monde pour découvrir les merveilles de l’Afrique. Parmi ces merveilles, le vaudou occupe une place de choix. Pourquoi choisir la ville de Lomé pour découvrir le vaudou ? Ce guide du voyageur vous laisse découvrir la richesse de la capitale togolaise sous l’angle du vaudou. Bienvenue à Lomé pour une aventure fascinante dans les mystères de pratiques ancestrales.

Le vaudou à Lomé : une histoire commune au peuple du golfe de Guinée

Depuis des millénaires, le vaudou a été la religion la plus pratiquée par les peuples de cette partie de l’Afrique de l’Ouest. La capitale du Togo Lomé n’est pas exclue de ces croyances ancestrales. Le vaudou désigne l’ensemble des forces occultes auquel certains membres de la population locale font recours pour acquérir soit de la puissance, soit de la bienveillance. À Lomé, les divinités, les rites, les rituels et autres pratiques sont pratiquement indissociables de celles des autres pays comme le Bénin (berceau du vaudou), le Ghana, le Nigéria, la Côte-d’Ivoire, etc. Dans la capitale togolaise, le vaudou est un art bien mystérieux. Visiter Lomé, c’est se plonger dans les réalités culturelles et cultuelles endogènes à travers des danses et autres démonstrations surnaturelles.

Cependant, il existe un trésor bien particulier pour lequel une visite à Lomé vous fera vivre une expérience inédite : le marché aux fétiches d’Akodessewa.

Le marché aux fétiches de Lomé : un lieu d’exception pour découvrir les mystères du vaudou

Il suffit de demander à n’importe qui à Lomé et vous vous rendrez compte que ce marché est un lieu bien connu. C’est un marché d’un autre genre qui attire les adeptes de la religion vaudou. La plupart de ceux qui animent ce marché viennent du pays voisin : le Bénin.


À votre arrivée dans ce marché des féticheurs, c’est l’odeur de pourriture dans l’air qui vous souhaite la bienvenue. Faisant la superficie d’un demi-terrain de football, il s’agit d’un lieu qu’on pourrait qualifier de « pharmacie vaudou ». Les adeptes vaudou y trouvent les prescriptions des sorciers, des guérisseurs et autres féticheurs. Têtes de singescrânes d’animaux, statuettes, peau d’animaux séchée, des parties des corps d’animaux aussi bien domestiques que sauvages, etc. se retrouvent exposés au soleil et à la poussière rouge et grise du milieu. Tout y est pour la réalisation de rituels vaudou ou de potions magiques. Après cet espace ouvert, il existe des arrière-cours de petites boutiques où vous pouvez trouver toutes sortes d’oiseaux, de serpents, etc. Les adeptes vaudou ne sont pas les seuls visiteurs et autres clients des féticheurs de ce marché. Les personnes en quête de richesse, de pouvoir, de guérison et autres besoins occultes fréquentent ce marché.

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
K. Kofi FOLIKPO
January 22, 2021 1:37 pm

Rien de spécialement “exotique” sur ce marché que certains touristes occidentaix surexcités aiment toujours présenter dans les médias occidentaux et sur internet comme étant le “centre” ou le “coeur” de toute la Tradition ancestrale VODU au Togo, au Bénin et au Ghana ….
Ce qui est souhaitable pour ce lieu est de sensibiliser les gens sur la SALUBRITÉ et l’HYGIÈNE qui doivent entourer leurs pratiques.

A cela s’ajoute la nécessité de PROBITÉ des gens:

  • ne pas vendre aux gens une chose à la place d’une autre chose!
  • ne pas se cacher derrière les activités sur ce lieu pour faire ou vendre d’autres choses!
  • ne pas vendre les choses à des prix trop exhorbitants!

K. Kofi FOLIKPO
PYRAMID OF YEWE

Traditions
January 22, 2021 7:01 pm

Le mot “occulte” ayant une cotonnance significative, j’invite l’auteur de cet article a revoir sa copie, quand bien il ressort son lavage de cerveau , comme quoi les traditions ancestrales africaines relevent de l’occultisme

Popular News