25 C
Canada
Wednesday, December 8, 2021
AccueilOthersTogo: Le CEJP-Togo veut placer les jeunes au cœur de la lutte...

Togo: Le CEJP-Togo veut placer les jeunes au cœur de la lutte pour le renforcement du tissu social

Le Conseil Episcopal Justice & Paix Togo (CEJP Togo), cette institution de l’Eglise Catholique qui s’occupe des questions de dignité humaine et des droits de l’homme, poursuit sa mission pour la justice sociale, la réconciliation, la cohésion sociale et la paix au Togo. Vendredi à Lomé, les responsables de cette organisation de la société civile ont procédé au lancement d’un projet ambitieux qui place les jeunes togolais au cœur de la lutte pour le renforcement du tissu social.

« Consolidation de l’engagement des leaders d’opinion des jeunes et des femmes à la citoyenneté et à la solidarité ». C’est le label sous lequel est placé ce projet dont le lancement officiel a vu la présence des leaders religieux, des représentants des ministères du gouvernement, des autorités publiques, des acteurs de la société civile…

Un projet ambitieux

Table d’honneur

Dans son allocution de circonstance, l’Abbé Gustave Sanvée, Secrétaire Général du CEJP Togo n’a pas manqué d’exposer le bienfondé de cette initiative qui répond à l’axe 3 du PND et à l’ODD N°16.

Selon le prélat, le Togo est actuellement confronté à des clivages intercommunautaires multiformes qui impactent la participation citoyenne et la cohésion sociale. Cette situation se manifeste par un désintérêt à la chose publique, une résignation à la participation citoyenne voire une indifférence citoyenne, ce qui génère une fragilisation du tissu social. Et c’est justement pour corriger la situation et colmater les brèches que l’idée dudit projet a germé.

« Le but visé est de renforcer la capacité des leaders d’opinion, des jeunes et des femmes pour qu’ils deviennent des acteurs d’une citoyenneté responsable travaillant pour un vivre ensemble. Les gens se demanderont sûrement pourquoi avons-nous ciblé les jeunes. Tout simplement, parce que les jeunes représentent une part importante de la population. Donc le CEJP Togo veut, au travers de ce projet, contribuer à faire redécouvrir au citoyen togolais, surtout la jeunesse, sa capacité à travailler pour le bien commun, à transcender les différences, et à œuvrer pour le bien-être et l’intérêt général », a fait savoir l’Abbé Gustave Sanvée.

Le projet prévu pour une durée de trois ans (octobre 2020 à septembre 2023) cible particulièrement les jeunes. Environ 1330 leaders d’opinion, jeunes et femmes, issus des confessions religieuses catholique, presbytérienne, musulmane, de la religion traditionnelle, et des groupements socioprofessionnels. Ces bénéficiaires renforceront leurs capacités sur les thématiques du civisme, de la citoyenneté, de la cohésion sociale, du budget participatif et de la décentralisation.

« Il s’agira avec ce projet, de mettre en place des espaces de parole entre les jeunes et les leaders, un dispositif inclusif d’interpellation citoyenne sur le suivi et la mise en œuvre des politiques publiques. Les leaders d’opinion seront également mis à contribution dans l’installation de comités locaux de gouvernance participative », a poursuivi l’Abbé Sanvée.

Les résultats attendus

Le projet financé par MISEREOR et le Secours Catholique Caritas France, sera mis en œuvre dans 14 communes sélectionnées dans les sept diocèses que compte le pays, notamment à Dapaong dans les communes Tône 1 et 4, à Kara dans les communes Dakpen 1 et 2, à Sokodé dans les communes Tchaoudjo 2 et 3, à Atakpamé dans Ogou 1 et 2, à Kpalimé dans Kloto 1et 3, à Lomé dans Zio 1 et 2, et à Aného dans Bas mono 1 et 2.

L’assistance

Au cours de ces trois ans que va durer le projet, le CEJP Togo espère un « regain de confiance » entre les différentes couches de la population des communes ciblées grâce aux formations sur la cohésion sociale, le civisme, la citoyenneté et le partage des acquis des bénéficiaires avec d’autres personnes. Le CEJP Togo souhaiterait voir une solidarité des populations communales dans les actions de développement communautaire, une concurrence positive entre les populations communales (leaders, jeunes et femmes) pour cultiver l’excellence concourant à la réalisation des ODD.

Présent à la cérémonie du lancement, le représentant du ministère des Droits de l’homme, M. Woubo, a salué l’initiative et sa pertinence, surtout qu’elle va dans le sens de la feuille de route du gouvernement togolais pour la consolidation de la paix au Togo.

Pour rappel, le Conseil Episcopal Justice et Paix Togo (CEJP Togo) est un service de l’Eglise Catholique créé en 2005 par la Conférence des Evêques du Togo (CET). Le CEJP Togo a pour but de promouvoir la dignité de la personne, les droits humains, la justice sociale, la paix, la réconciliation et la protection de l’environnement selon la doctrine sociale de l’Eglise, entre les individus et les communautés.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] Lire aussi: Togo: Le CEJP-Togo veut placer les jeunes au cœur de la lutte pour le renforcement du t… […]

Popular News