25 C
Canada
Wednesday, December 8, 2021
AccueilOthersLa peine du prophète Esaïe Dekpo prolongée de 8 mois

La peine du prophète Esaïe Dekpo prolongée de 8 mois

La peine du prophète Esaïe Dekpo a été prolongée par la Cour d’appel suite à l’appel fait par le Parquet de Lomé relativement au verdict rendu la semaine dernière par le Tribunal de Première Instance de Lomé et qui ordonnait sa remise en liberté au plus tard le 14 janvier 2020. Le pasteur ne recouvrira pas de si tôt sa liberté.

Mercredi 6 janvier 2021, le prophète Esaïe Dekpo était devant le Tribunal de Première Instance de Première Classe de Lomé, en fin d’audience, ce dernier a été déclaré libre, mais devrait faire encore quelques jours en détention.

Selon le verdict du tribunal, il devrait sortir de la prison le 13 ou 14 janvier 2021, hier donc. Mais ce sera compter sans le Parquet de Lomé qui a fait appel de la décision. Hier jeudi, Esaïe Dekpo a été jugé et condamné par la Cour d’Appel à 24 mois d’emprisonnement dont 12 mois assortis de sursis. En claire, il a encore 8 mois à passer en prison.

Il faut préciser que les charges contre le prophète sont troubles à l’ordre public, diffusion de fausses informations, menace de mort, apologie des crimes et délits, insurrection, non-respect des institutions.

D’un autre côté, l’apôtre Gabriel Kokou Doufle était de nouveau à la barre mercredi après que le Parquet de Lomé ait fait appel. Ce dernier a également vu sa peine prolongée de 2 mois selon le verdict final rendu par la Cour d’appel.

Il est accusé de publication et de diffusion par le canal des réseaux sociaux, de fausses nouvelles, de mauvaise foi, dans le but de troubler la paix.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News