25 C
Canada
Wednesday, July 6, 2022
AccueilRegionGhanaGhana- Présidentielle: Double échec de John Mahama

Ghana- Présidentielle: Double échec de John Mahama

La plainte du chef de l’opposition ghanéenne, John Dramani Mahama contre la réélection du Président Akufo-Addo à la présidentielle du 7 décembre 2020, a été rejetée jeudi par la cour suprême.

La Cour suprême du Ghana a déclaré jeudi que les allégations de fraude de la part de la commission électorale manquaient de preuves crédibles.

“L’allégation de remplissage des votes n’a pas été prouvée par des preuves crédibles … nous n’avons donc aucune raison d’ordonner une nouvelle élection. Nous rejetons donc la pétition comme étant sans fondement”, a affirmé jeudi 03 mars 2021, le juge en chef Kwesi Anin Yeboah qui avait lu le verdict en directe sur la télévision nationale.

John Mahama a accusé la commission électorale de gonfler le décompte des voix en faveur du président sortant Nana Addo Dankwa Akufo-Addo.

L’homme de 62 ans a exigé un second tour après que les résultats officiels lui aient donné 47,36% des voix, contre 51,59% pour son rival Nana Akufo-Addo.

Après la prononciation du verdict en faveur de son adversaire, l’ancien président a également exprimé son désaccord avec les onze sages de la Cour suprême.

” Il s’agit d’un coup net au cœur de la transparence et de la responsabilité envers le peuple souverain du Ghana, mais aussi sur le système électoral de notre pays, qui a approfondi les graves doutes nourris par de nombreux Ghanéens sur le véritable résultat des élections présidentielles de décembre 2020.” a confié John Dramani Mahama lors d’une conférence de presse.

” Le refus de rendre des comptes aux Ghanéens crée un précédent soucis, et je m’inquiète vraiment de ce dangereux précédent qui pourrait permettre à d’autres chefs d’institutions d’État d’adopter une approche d’opacité et de non-responsabilité dans leur travail, simplement parce qu’ils savent qu’ils le peuvent s’appuier sur des interprétations peu convaincantes de nos lois pour les protéger de tout examen dans un proche avenir lorsqu’elles seront tenues de rendre des comptes. ” a-t-il ajouté.

Cependant, les observateurs ghanéens et étrangers ont considéré le scrutin comme généralement libre et équitable, ainsi le président Akufo-Addo appelle l’opposition à tourner la page.

L’actuel chef de l’Etat a déclaré après l’annonce des résultats des élections que “ le peuple ghanéen à travers les résultats a fait savoir haut et fort que les deux partis, le NPP et le NDC, doivent travailler ensemble en particulier au parlement, pour le bien du pays.”

C’est la seconde fois que ces deux personnalités se retrouvent à la Cour suprême après les élections.

En 2012, c’est Akufo-Addo qui avait contesté la victoire de Mahama. Après huit mois de délibérations, la Cour suprême a rejeté sa demande et confirmé la victoire de Mahama.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News