25 C
Canada
Saturday, October 16, 2021
AccueilOthersTogo-covid-19 : « Plus y a des contaminations, plus il y aura...

Togo-covid-19 : « Plus y a des contaminations, plus il y aura des variantes », alerte le Colonel Djibril

Le coronavirus gagne du terrain au Togo, le nombre de cas contaminés ne cesse de grimper. La situation inquiète les autorités sanitaires du pays. En conférence de presse mercredi, le Médecin Colonel Djibril Mohaman fait le point de la situation dans le pays.

« Nous avons une recrudescence dans notre pays, ce qui veut dire qu’actuellement les cas que nous avons, ces cas devraient être multipliés par n, si seulement nous n’avons pas pris des mesures appropriées avant et pendant les fêtes. Nous avons observé ce qu’on peut appeler une nouvelle vague depuis quelques semaines, et ce, malgré les mesures restrictives en vigueur. Mais les cas que nous avons, sont des cas de trop et nous devons maintenant arrêter cette montée-là », a lancé le coordonnateur de la gestion de la riposte au Covid-19 au Togo.

A entendre le Médecin Colonel, de décembre jusqu’en Janvier, la courbe de contamination n’a cessé de grimper. Au moins 166 cas chaque semaine. Mais du 6 au 12 janvier, ce chiffre a doublé. La semaine dernière, le pays a recensé plus de 300 cas. « La courbe ne baisse pas. Cette semaine, nous sommes à 382 cas, avec bien sûre 229 guéris, 2 décès. Sur ces 382 cas de la semaine, nous avons observé que 120 cas proviennent des Savanes. La Kara totalise 18 cas et quelques cas dans d’autres préfectures », a expliqué le Col. Djibril Mohaman.

Appel au respect des mesures barrières

Plus il y aura de contaminations, plus il y aura des variantes, souligne le médecin-colonel. La Coordination de la riposte déplore le relâchement dans le respect des mesures barrières et de restriction en vigueur.

« Ces chiffres s’expliquent aussi par des cas contacts et des cas suspects. Cela veut dire que quand il y a un cas positifs, il y a aussi un certain nombre de cas contacts à ne pas négliger. Et ces cas contacts deviennent positifs quand il n’y pas respect des mesures barrières. Quand nous analysons les 382 nouveaux cas, nous notons environ 250 qui viennent des cas contacts, ce qui veut dire que ces cas contacts ont le virus parce qu’ils n’ont pas respecté les mesures barrières », a ajouté le médecin Djibril Mohaman.

Selon lui, le vaccin même représente une inquiétude, d’autant plus qu’il y a des variantes qui apparaissent. « Plus y a des contaminations, plus il y aura des variantes. Et pour éviter cela, il faut respecter les mesures barrières en vigueur », a-t-il conclu.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News